Production Technique et Industrielle

L’industrie regroupe l’ensemble des activités économiques qui produisent des biens matériels par la transformation et la mise en œuvre de matières premières. Cette production est effectuée en série. L’industrie est spécialisée sur la production de masse pour répondre aux besoins de grande consommation.

Ses emplois sont répartis sur différents domaines. On parle d’industrie pharmaceutique, industrie agroalimentaire, industrie cosmétique, industrie automobile, industrie textile, industrie aéronautique.

Le secteur de l’industrie représente près de 15% des emplois occupés en France.

Cabinet Victoire Executive en phase avec le tissu économique a développé son expertise métiers sur ce marché.

Voir les postes


Postes Production Technique et Industrielle

Cabinet Victoire Executive vous accompagne à toutes les échelles de vos besoins en recrutement en vous offrant la possibilité de faire appel à son réseau spécialisé « Production Technique et Industrielle ». Postes les plus régulièrement délégués au sein de notre réseau « Production Technique et Industrielle » :

  • Directeur(trice) Général(e)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Général(e) ?

    Le Directeur(trice) Général(e) définit et pilote la stratégie de l’entreprise. Il préside le Comité de Direction.

    Ses Missions
    • Définition des objectifs et stratégie de l’entreprise
    • Mise en place de la politique d’entreprise
    • Elaboration et anticipation du chiffre d’affaires
    • Suivi des résultats
    • Evaluation des enjeux internes et externes
    • Elaboration et suivi des moyens de développement
    • Management des directeurs de départements
    • Coordination des départements
    • Gestions et optimisations des moyens de l’entreprise : techniques, humains, financiers, logistiques…
    • Relations avec les actionnaires
    • Représentation de la société
    Il reporte aux

    Actionnaires, Instances dirigeantes de la société

    Il est en lien avec

    Les membres du Codir, les actionnaires, les délégués syndicaux

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master à Master 2
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’anticipation
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Aisance relationnelle
    • Bonne gestion du stress
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Général(e) ?

    Les prétentions de cette fonction sont définies à partir de 80 000 € par an, auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 50% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience – sociétés internationales, grands groupes
    • Expertise métier
    • Capacité d’analyse, d’anticipation
    • Capacité d’encadrement
    • La taille de l’entreprise

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Général(e) se différencie par sa capacité à faire les bons choix stratégiques pour son entreprise et ses salariés. Le Directeur(trice) Général(e) doit allier rentabilité, valeurs et éthique.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Membre du Comité de Direction

    Quel est le rôle d’un(e) Membre du Comité de Direction ?
    • Sa composition:

    Le comité de Direction est composé de la Direction Générale, qui a l’intégralité des pouvoirs et des responsabilités de Gérance, et des Directions de Domaines, qui ont les pouvoirs de leur propre domaine (spécialisation métier), sous l’autorité hiérarchique de la Direction Générale.

    La raison du Comité de Direction est d’assister la Direction Générale dans la prise de décisions stratégiques de l’entreprise.

    Le rôle du Codir est :

    • Consultatif pour toute décision à caractère légal ou réglementaire inhérente à la Gérance de la Société.
    • Décisionnaire par vote pour tout sujet sur lequel la Direction Générale souhaite impliquer ses directions de domaines à une décision collective.
    Ses Missions
    • Emission des questions générales relatives au fonctionnement de la société : activités opérationnelles de l’entreprise, place au sein de son marché (concurrents, part de marchés acquises, perdues…), stratégie de déploiements sur différents aspects (commerciale, Marketing, Communication, recrutements…)… Ces décisions sont prises par le Comité de Direction et s’imposent à la Direction Générale qui en est le responsable légal
    • Définition et ajustement de l’organigramme de la société
    • Prise de décisions concernant la gestion de la Société
    • Définition (et/ou réajustement) des politiques et procédures s’appliquant à toutes activités
    • Définition (et/ou réajustement) de la politique d’entreprise
    • Définition (et/ou réajustement) et application de la politique financière. Définition des budgets en cours et à venir et répartition entre les différentes Direction de Domaines
    • Définition (et/ou réajustement) des objectifs à moyen et long terme
    • Transmettre et faire appliquer les éléments stratégiques votés durant la réunion aux équipes
    Il reporte aux

    Directeur Général qui est Président de droit du Comité de Direction

    Il est en lien avec

    Les autres membres du Comité de Direction et ses équipes

    Comment faire la différence ?

    Le Membre du Comité de Direction se différentie de ses paires par sa capacité à avoir une vision long terme de la stratégie d’entreprise et une vue d’ensemble des domaines d’activité de l’entreprise.

    Certes, chaque Direction de Domaine souhaite défendre son propre département et ses propres intérêts. Néanmoins, le membre du Comité de Direction doit avoir une vision globale et décentralisée de son unique département afin de proposer la meilleure politique pour l’objectif global de la société.

    Le membre du Comité de Direction est également attendu sur sa capacité à anticiper, à arbitrer. Son aisance relationnelle et ses connaissances globales sectorielles ou propres à son domaine sont aussi des atouts considérables.

    En toute confidentialité

    Partager le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) ?

    Selon la taille et la nationalité de l’entreprise, le rôle du Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) peut également être nommé CFO: « Chief Financial Office ».

    Ses Missions
    • Management des équipes comptables et financières
    • Mise en place et suivis des indicateurs de gestion et reporting
    • Garantir la fiabilité des comptes de l’entreprise
    • Elaboration du budget de l’entreprise en adéquation avec les choix stratégiques des actionnaires et de la Direction Générale
    • Elaboration des plans de financement
    • Suivi de la trésorerie, analyse des écarts
    • Définition et suivi de la politique de crédit en relation avec les Directions Commerciales et Credit Control
    • Validation des choix fiscaux avec les experts comptables
    • Gestion des relations avec les services fiscaux
    • Gestion du patrimoine mobilier et immobilier de l’entreprise
    • Gestion des dossiers juridiques spécifiques : fusions-acquisitions
    • Relations avec les banques et les investisseurs
    • Organisation des conseils d’administration et assemblées générales dans le respect des obligations légales
    • Encadrement et contrôle des missions d’audit interne
    Il reporte aux

    Directeur Général

    Il est en lien avec

    La Comptabilité Générale, La Direction Générale, les Commissaires aux Comptes, les membres du Codir

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • DCG, DSCG, DESCF Master
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Bonne gestion du stress
    • Polyvalent
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 130 000 € par an auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 20% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience dont 5 à 10 ans en Cabinet d’Expertise Comptable
    • Expertise métier
    • Maîtrise d’un logiciel (SAP, AS400, Ciel, Cegid)
    • Maîtrise du pack Office et en particulier d’Excel
    • Capacité d’encadrement
    • La taille de l’entreprise
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) se distingue par ses compétences techniques : Normes comptables Françaises et Internationales, connaissances de la réglementation et de la fiscalité Française. Le Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) est également attendu sur sa capacité à prendre des décisions et son aisance relationnelle.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Comptable

    Ses Missions
    • Suivi de l’évolution des normes comptables et fiscales
    • Révision de la Comptabilité générale
    • Garant des éléments comptables et financiers
    • Choix et mise en place d’outils pour l’établissement des comptes
    • Mise en place de procédures
    • Révision ou établissement du bilan et documents fiscaux
    • Révision ou établissement du compte d’exploitation et Compte de résultat
    Il reporte aux

    Directeur Administratif et Financier ou au Directeur Général

    Il est en lien avec

    La Comptabilité Générale, La Direction Générale, les Commissaires aux Comptes

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • DCG, DSCG, DESCF Master
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Bonne gestion du stress
    • Polyvalent
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Comptable ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 90 000 € par an, auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 20% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience dont 5 à 10 ans en Cabinet d’Expertise Comptable
    • Expertise métier
    • Maîtrise d’un logiciel (SAP, AS400, Ciel, Cegid)
    • Maîtrise du pack Office et en particulier d’Excel
    • La taille de l’entreprise
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Comptable se distingue par ses compétences techniques : normes comptables françaises et internationales, connaissance maitrisée de la règlementation et de la fiscalité Française.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) des Ressources Humaines

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) des Ressources Humaines ?

    Le Directeur(trice) Ressources Humaines est membre du Comité de Direction.

    Ses Missions
    • Recueillir auprès des Directions Opérationnelles et Direction générale les besoins et problématiques en Ressources Humaines
    • Veille concurrentielle des stratégies RH
    • Information permanente sur l’évolution du droit social
    • Définition avec la Direction Générale de la stratégie Ressources humaines : stratégie d’entreprise, objectif de chiffre d’affaires, modalité de croissance (interne ou externe)
    • Mise en place du plan d’action de la stratégie
    • Encadrement de l’équipe Ressources Humaines et définition de leurs objectifs
    • Gestion des recrutements sensibles
    • Mise en place des grands chantiers RH
    • Communication et information de ces projets auprès des Directions Opérationnelles et Générale
    • Suivi des projets RH
    • Etablissement de reporting pour la Direction
    • Gestion de la communication interne et externe
    • Gestion des négociations avec les partenaires sociaux
    • Représente la Direction auprès des instances représentatives du personnel (CE, CHSCT)
    • Gestion de décisions stratégiques en collaboration avec la Direction Générale, notamment dans le cas de fusion – acquisition : organisation et gestion de la nouvelle organisation qui en décline
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    Le service Juridique et les Directions Opérationnelles

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master – Spécialisation Ressources Humaines
    • Sens de la confidentialité
    • Capacité d’anticipation
    • Vision globale de la structure
    • Sens du dialogue et capacité d’écoute
    • Management d’équipes
    • Gestion des priorités stratégiques
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) des Ressources Humaines ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 70 000 € à 130 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Culture économique
    • Maîtrise du droit social
    • Maîtrise des techniques de négociation
    • Compétences informatiques – progiciels RH

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Ressources Humaines se différencie par sa capacité à allier une vision conceptuelle et une mise en place opérationnelle. Le Directeur(trice) Ressources Humaines est au cœur de la stratégie d’entreprise. Il est attendu sur sa capacité à optimiser les ressources de l’entreprise en anticipant les évolutions positives ou non de la société.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Logistique (Supply)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Logistique (Supply) ?

    Le Directeur(trice) Logistique est le garant des respects des délais et de l’image de la société.

    Ses Missions
    • Gestion des flux dans leur intégralité : des achats à l’approvisionnement puis à l’expédition
    • Mise en place de procédures d’optimisation : temps, coût, durée de stockage, satisfaction clients
    • Mise en place de tableaux de bord pour suivi des procédures
    • Animation des réunions avec les services achats, stocks, approvisionnement, livraison
    • Mise en place des objectifs des services
    • Suivi des opérations d’achats et/ou production, approvisionnement, distribution
    • Reporting opérationnel et financier
    • Relations avec les fournisseurs et les clients
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    Le service achats, production, logistique, stocks, approvisionnement, distribution, import-export, fournisseurs et clients

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Bac +2 à Master – spécialisation Comptabilité Gestion ou Transport
    • Capacité d’analyse
    • Aisance relationnelle
    • Capacité de négociation
    • Gestion du stress
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Logistique (Supply) ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 120 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience – maîtrise de la Supply Chain
    • Expertise métier – produits
    • Maîtrise d’un logiciel de gestion de flux (Colombus)
    • Maîtrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    • Bilingue anglais

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Logistique se différencie par sa capacité à analyser la Supply Chain dans son ensemble : de la production ou des achats jusqu’à l’acheminement des marchandises chez le client final. La capacité d’analyse et de gestion ainsi qu’une rigueur sans faille sont des qualités inhérentes à cette fonction.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Import-Export

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Import-Export ?

    Le Directeur(trice) Import-Export assure la réalisation des objectifs qualitatifs, quantitatifs, organisationnels et financiers en matière d’importation et/ou d’exportation de produits et/ou de services. C’est aussi le garant de l’image de marque et du positionnement de la société au national (Import) et à l’international (Export).

    Ses Missions
    • Définition de la stratégie d’achat/vente en relation avec la Direction générale, mais aussi Direction Marketing et Commerciale
    • Supervision d’équipe : Administration des ventes et/ou acheteur selon les organisations
    • Contrôle et suivi des commandes jusqu’à la livraison
    • Gestion des litiges et facturation
    • Gestion des plannings
    • Recherche, négociation et suivi de la relation commerciale avec les transporteurs multimodaux
    • Gestion des documents de transport : choix du crédit documentaire, gestion des assurances, documents douaniers…
    • Mise en place des procédures et outils nécessaires à l’optimisation de la performance du département achat (tableaux de bords, grille de référencement fournisseurs, grille d’évaluation fournisseurs répertoriant les prix, délais de livraison, qualité…)
    • Mise en place d’indicateurs de suivis qualitatifs et quantitatifs
    • Interface entre la direction des Achats, la direction Commerciale et la direction Logistique

    A L’Import

    • Recherche de fournisseurs
    • Veille et audit constant des fournisseurs afin d’optimiser le panel
    • Négociation, avec les fournisseurs clé de l’entreprise notamment pour lors de la réalisation d’accords-cadres

    A L’Export

    • Recherches de nouveaux marchés
    • Etudes marketing : faisabilité de la vente d’un produit/service, goûts usuels du pays, habitudes de consommation, coût de la mise au norme…
    • Prospection de distributeurs en adéquation avec la politique et l’image de marque de l’entreprise
    • Implémentation produits
    • Assure une veille économique sur les évolutions des marchés
    Il reporte aux

    La Direction Générale et Direction Administrative et Financière

    Il est en lien avec

    La Direction des Achats pour l’Import et la Direction Commerciale pour l’Export

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master – spécialisation Achat, Gestion, Commerce Internationale
    • Capacité d’analyse
    • Aisance relationnelle
    • Capacité de négociation
    • Bonne culture générale et économique
    • Capacité d’adaptation et de compréhension aux cultures internationales
    • Bilingue anglais
    • Maitrise d’un logiciel de gestion de flux (Colombus)
    • Maitrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Import-Export ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 75 000 € à 150 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Compétences juridiques
    • Expertise métier et sensibilité produit
    • Taille de l’entreprise
    • Management d’équipe
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Import-Export se différencie par sa créativité et sa capacité à être pionnier tant sur les nouveaux marchés à développer que sur la recherche des nouvelles tendances à importer.

    En toute confidentialité

    Partager le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Responsable Fusion Acquisition

    Ses Missions
    • Evaluation des opportunités de fusions-acquisitions proposées
    • Etablissement du Business plan avec les équipes opérationnelles
    • Sélection des opportunités
    • Participation aux négociations de transaction en coordination avec les services internes juridiques et financiers
    • Définition des objectifs
    • Suivi du processus d’intégration de la cible
    • Suivi des plans de synergie
    • Suivi du développement, objectifs…
    • Mise en place de reportings et tableaux de bord
    Il reporte aux

    La Direction Stratégique et Financière

    Il est en lien avec

    Les Directions financières des entreprises sélectionnées

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master ou MBA spécialisation Finance
    • Expérience en analyse Financière ou Business Modelling
    • Expérience en banque d’investissement
    • Parfaite maitrise des logiciels de gestion
    • Capacité d’analyse
    • Négociation
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Responsable Fusion Acquisition ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 100 000 € à 120 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience et parcours accompli
    • Fusions acquisitions réalisées
    Comment faire la différence ?

    Le Responsable Fusion Acquisition se différencie par sa capacité à identifier, anticiper les futures opportunités. Une veille permanente de son marché économique est un élément essentiel à sa réussite.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Site de Production

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Site de Production ?

    Le Directeur(trice) Site de Production est le garant de l’image de l’entreprise envers ses clients : qualité des produits, respect des délais. Sa capacité à anticiper les pics de production est une réelle valeur ajoutée.

    Ses Missions
    • Management de proximité
    • Conception, organisation et mise en place des actions inhérentes à l’activité du site
    • Définition, application et coordination de la stratégie de production en lien avec les services associés (Achat, R&D, Qualité, DAF…)
    • Définition et gestion du budget du site
    • Gestion de l’équilibre économique du site : arbitrage et allocation des moyens humains, financiers, matériels…
    • Définition de la politique hygiène, sécurité, environnementale et contrôle de son application
    • Représentation de l’entreprise auprès des autorités et administration
    • Gestion des relations sociales sur le site industriel
    • Relation professionnelle avec l’environnement économique local
    • Coordination des différentes activités et services du site
    Il reporte aux

    La Direction Industrielle

    Il est en lien avec

    La Direction des Ressources Humaines et Direction Administrative et Financière

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master spécialisation Gestion, Management ou Diplôme d’ingénieur
    • Capacité à manager et fédérer
    • Sens de la négociation
    • Aisance relationnelle et rédactionnelle
    • Autonomie, rigueur, méthode
    • Capacité à travailler en mode projet
    • Capacité à anticiper
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Site de Production ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 45 000 € à 65 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Connaissance des chaines de production (petite, moyenne ou grande série)
    • Connaissance des procédés de fabrication
    • Maitrise des outils d’analyse statistique
    • Maitrise des techniques de contrôle
    • Expertise produits
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Site de Production se différencie par sa capacité à fédérer ses équipes, et à inscrire son site positivement dans la commune. Une aptitude à communiquer avec ses salariés et les autorités en place est un atout non négligeable.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Qualité

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Qualité ?

    Le Directeur(trice) Qualité a un rôle prépondérant dans l’entreprise. C’est le lien primordial d’une structure entre ses différents acteurs : Direction, Salariés, fournisseurs, clients…

    Ses Missions
    • Définition des critères de qualité et mise en œuvre des outils
    • Conception et mise à jour du système qualité
    • Encadrement (ou mise en place) du service Qualité via l’audit interne de tous les services de l’entreprise concernés : Production, Fabrication, Services administratifs, Relation clients, Relations fournisseurs
    • Elaboration d’un système de qualité propre à l’entreprise ou selon la norme/certification choisie en liaison avec les Directions des Achats, Recherche et développement, Production…
    • Mise en œuvre du protocole qualité de l’entreprise dont l’objectif est d’atteindre la certification par un organisme extérieur. Ce protocole d’assurance qualité concerne l’entreprise mais également ses intervenants externes (fournisseurs et sous-traitants)
    • Effectue diverses études garantissant la qualité des produits
    • Elaboration de plans d’action auprès des salariés et partenaires de l’entreprise pour faire appliquer le protocole
    • S’assure de la conformité des produits par rapport au cahier des charges
    • Prise en compte des objectifs qualitatifs et quantitatifs de la Direction Générale
    • Animation des réunions qualité auprès de tous les salariés de l’entreprise
    • Le Directeur(trice) Qualité peut également être amené(e) à représenter son entreprise à l’externe lors de colloques ou salons
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    Toutes les Directions et salariés de l’entreprise

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Bac +2 à Master
    • Rigueur et forte capacité d’organisation
    • Excellentes capacités d’analyse et de synthèse
    • Aisance relationnelle et rédactionnelle
    • Management transversal
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Qualité ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 50 000 € à 80 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Connaissance des procédés de fabrication
    • Maitrise des outils d’analyse statistique
    • Maitrise des techniques de contrôle
    • Connaissance des différents principes de certification
    • Expertise métier – produits
    • Maitrise d’un ERP
    • Maitrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    • Très bon niveau d’anglais
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Qualité se différencie par sa capacité à appréhender un environnement, mettre en place et organiser un procédé de certification. Il est également reconnu pour ses capacités à fédérer et sensibiliser les salariés d’une entreprise et ses partenaires externes.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

Restons connectés
  • Facebook
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Mail

arrow