Médias – Digital – E-Commerce

Le domaine des Médias – Digital – E-Commerce concerne majoritairement des PME et des services internalisés en grand groupe.

L’intégration des Médias et du Digital demeure indispensable dans un monde où l’image perçue va assurer la pérennité d’une marque ou d’une entreprise.

Côté Candidat, la pratique d’une langue étrangère au minimum et/ou la pratique d’une technologie émergente sont autant d’atouts qui pourront être mis en avant dans une recherche de poste.

Ils doivent aussi avoir une vision très « terrain », « pratique » et « non élitiste » du métier. Leur talent et leur personnalité font ensuite la différence.

Côté Entreprise, le mot d’ordre est l’attractivité : innovation, contexte de travail, opportunité de progression seront des éléments à mettre en avant pour attirer les compétences les plus recherchées.

Ces compétences peuvent être dans un département dédié en interne d’une entreprise, soit externalisées auprès d’agences de communication qui fleurissent de façon exponentielle depuis plus de 10 ans.

L’E-commerce ou commerce électronique regroupe l’ensemble des transactions commerciales s’opérant aussi à distance par le biais de l’interface digitale.

Il est devenu aujourd’hui le principal canal de vente. Beaucoup d’entreprises spécialisées ont choisi de concentrer leurs investissements sur ce segment.

Les motivations sont diverses et la façon d’opérer est très transverse : concentrer ses ventes uniquement sur le Web, accroître sa notoriété en développant de nouveaux services, de nouvelles applications, assumer une diversification en intégrant le marketing relationnel dans son processus de distribution…

Le secteur affiche les créations d’emplois les plus nombreuses et les plus variées. S’il s’agissait au départ d’avoir des compétences propres aux nouvelles technologies, l’attente des employeurs est désormais de plus en plus pointue avec des candidats qui se différencient par leur niveau de culture générale, leur capacité rédactionnelle et même managériale.

Cabinet Victoire Executive en phase avec le tissu économique a développé son expertise métiers sur ce marché.

Voir les postes


Postes Médias – Digital – E-Commerce

Cabinet Victoire Executive vous accompagne à toutes les échelles de vos besoins en recrutement en vous offrant la possibilité de faire appel à son réseau spécialisé « Médias – Digital – E-Commerce ». Postes les plus régulièrement délégués au sein de notre réseau « Médias – Digital – E-Commerce » :

  • Directeur(trice) Général(e)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Général(e) ?

    Le Directeur(trice) Général(e) définit et pilote la stratégie de l’entreprise. Il préside le Comité de Direction.

    Ses Missions
    • Définition des objectifs et stratégie de l’entreprise
    • Mise en place de la politique d’entreprise
    • Elaboration et anticipation du chiffre d’affaires
    • Suivi des résultats
    • Evaluation des enjeux internes et externes
    • Elaboration et suivi des moyens de développement
    • Management des directeurs de départements
    • Coordination des départements
    • Gestions et optimisations des moyens de l’entreprise : techniques, humains, financiers, logistiques…
    • Relations avec les actionnaires
    • Représentation de la société
    Il reporte aux

    Actionnaires, Instances dirigeantes de la société

    Il est en lien avec

    Les membres du Codir, les actionnaires, les délégués syndicaux

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master à Master 2
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’anticipation
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Aisance relationnelle
    • Bonne gestion du stress
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Général(e) ?

    Les prétentions de cette fonction sont définies à partir de 80 000 € par an, auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 50% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience – sociétés internationales, grands groupes
    • Expertise métier
    • Capacité d’analyse, d’anticipation
    • Capacité d’encadrement
    • La taille de l’entreprise

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Général(e) se différencie par sa capacité à faire les bons choix stratégiques pour son entreprise et ses salariés. Le Directeur(trice) Général(e) doit allier rentabilité, valeurs et éthique.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Membre du Comité de Direction

    Quel est le rôle d’un(e) Membre du Comité de Direction ?
    • Sa composition:

    Le comité de Direction est composé de la Direction Générale, qui a l’intégralité des pouvoirs et des responsabilités de Gérance, et des Directions de Domaines, qui ont les pouvoirs de leur propre domaine (spécialisation métier), sous l’autorité hiérarchique de la Direction Générale.

    La raison du Comité de Direction est d’assister la Direction Générale dans la prise de décisions stratégiques de l’entreprise.

    Le rôle du Codir est :

    • Consultatif pour toute décision à caractère légal ou réglementaire inhérente à la Gérance de la Société.
    • Décisionnaire par vote pour tout sujet sur lequel la Direction Générale souhaite impliquer ses directions de domaines à une décision collective.
    Ses Missions
    • Emission des questions générales relatives au fonctionnement de la société : activités opérationnelles de l’entreprise, place au sein de son marché (concurrents, part de marchés acquises, perdues…), stratégie de déploiements sur différents aspects (commerciale, Marketing, Communication, recrutements…)… Ces décisions sont prises par le Comité de Direction et s’imposent à la Direction Générale qui en est le responsable légal
    • Définition et ajustement de l’organigramme de la société
    • Prise de décisions concernant la gestion de la Société
    • Définition (et/ou réajustement) des politiques et procédures s’appliquant à toutes activités
    • Définition (et/ou réajustement) de la politique d’entreprise
    • Définition (et/ou réajustement) et application de la politique financière. Définition des budgets en cours et à venir et répartition entre les différentes Direction de Domaines
    • Définition (et/ou réajustement) des objectifs à moyen et long terme
    • Transmettre et faire appliquer les éléments stratégiques votés durant la réunion aux équipes
    Il reporte aux

    Directeur Général qui est Président de droit du Comité de Direction

    Il est en lien avec

    Les autres membres du Comité de Direction et ses équipes

    Comment faire la différence ?

    Le Membre du Comité de Direction se différentie de ses paires par sa capacité à avoir une vision long terme de la stratégie d’entreprise et une vue d’ensemble des domaines d’activité de l’entreprise.

    Certes, chaque Direction de Domaine souhaite défendre son propre département et ses propres intérêts. Néanmoins, le membre du Comité de Direction doit avoir une vision globale et décentralisée de son unique département afin de proposer la meilleure politique pour l’objectif global de la société.

    Le membre du Comité de Direction est également attendu sur sa capacité à anticiper, à arbitrer. Son aisance relationnelle et ses connaissances globales sectorielles ou propres à son domaine sont aussi des atouts considérables.

    En toute confidentialité

    Partager le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) ?

    Selon la taille et la nationalité de l’entreprise, le rôle du Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) peut également être nommé CFO: « Chief Financial Office ».

    Ses Missions
    • Management des équipes comptables et financières
    • Mise en place et suivis des indicateurs de gestion et reporting
    • Garantir la fiabilité des comptes de l’entreprise
    • Elaboration du budget de l’entreprise en adéquation avec les choix stratégiques des actionnaires et de la Direction Générale
    • Elaboration des plans de financement
    • Suivi de la trésorerie, analyse des écarts
    • Définition et suivi de la politique de crédit en relation avec les Directions Commerciales et Credit Control
    • Validation des choix fiscaux avec les experts comptables
    • Gestion des relations avec les services fiscaux
    • Gestion du patrimoine mobilier et immobilier de l’entreprise
    • Gestion des dossiers juridiques spécifiques : fusions-acquisitions
    • Relations avec les banques et les investisseurs
    • Organisation des conseils d’administration et assemblées générales dans le respect des obligations légales
    • Encadrement et contrôle des missions d’audit interne
    Il reporte aux

    Directeur Général

    Il est en lien avec

    La Comptabilité Générale, La Direction Générale, les Commissaires aux Comptes, les membres du Codir

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • DCG, DSCG, DESCF Master
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Bonne gestion du stress
    • Polyvalent
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 130 000 € par an auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 20% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience dont 5 à 10 ans en Cabinet d’Expertise Comptable
    • Expertise métier
    • Maîtrise d’un logiciel (SAP, AS400, Ciel, Cegid)
    • Maîtrise du pack Office et en particulier d’Excel
    • Capacité d’encadrement
    • La taille de l’entreprise
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) se distingue par ses compétences techniques : Normes comptables Françaises et Internationales, connaissances de la réglementation et de la fiscalité Française. Le Directeur(trice) Administratif(ive) et Financier(ère) est également attendu sur sa capacité à prendre des décisions et son aisance relationnelle.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Comptable

    Ses Missions
    • Suivi de l’évolution des normes comptables et fiscales
    • Révision de la Comptabilité générale
    • Garant des éléments comptables et financiers
    • Choix et mise en place d’outils pour l’établissement des comptes
    • Mise en place de procédures
    • Révision ou établissement du bilan et documents fiscaux
    • Révision ou établissement du compte d’exploitation et Compte de résultat
    Il reporte aux

    Directeur Administratif et Financier ou au Directeur Général

    Il est en lien avec

    La Comptabilité Générale, La Direction Générale, les Commissaires aux Comptes

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • DCG, DSCG, DESCF Master
    • Esprit de synthèse
    • Capacités d’analyse et d’interprétation
    • Qualité d’écoute
    • Bonne gestion du stress
    • Polyvalent
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Comptable ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 90 000 € par an, auxquels peuvent s’ajouter des avantages en nature et un variable de 10% à 20% de la rémunération brute annuelle. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience dont 5 à 10 ans en Cabinet d’Expertise Comptable
    • Expertise métier
    • Maîtrise d’un logiciel (SAP, AS400, Ciel, Cegid)
    • Maîtrise du pack Office et en particulier d’Excel
    • La taille de l’entreprise
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Comptable se distingue par ses compétences techniques : normes comptables françaises et internationales, connaissance maitrisée de la règlementation et de la fiscalité Française.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) des Ressources Humaines

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) des Ressources Humaines ?

    Le Directeur(trice) Ressources Humaines est membre du Comité de Direction.

    Ses Missions
    • Recueillir auprès des Directions Opérationnelles et Direction générale les besoins et problématiques en Ressources Humaines
    • Veille concurrentielle des stratégies RH
    • Information permanente sur l’évolution du droit social
    • Définition avec la Direction Générale de la stratégie Ressources humaines : stratégie d’entreprise, objectif de chiffre d’affaires, modalité de croissance (interne ou externe)
    • Mise en place du plan d’action de la stratégie
    • Encadrement de l’équipe Ressources Humaines et définition de leurs objectifs
    • Gestion des recrutements sensibles
    • Mise en place des grands chantiers RH
    • Communication et information de ces projets auprès des Directions Opérationnelles et Générale
    • Suivi des projets RH
    • Etablissement de reporting pour la Direction
    • Gestion de la communication interne et externe
    • Gestion des négociations avec les partenaires sociaux
    • Représente la Direction auprès des instances représentatives du personnel (CE, CHSCT)
    • Gestion de décisions stratégiques en collaboration avec la Direction Générale, notamment dans le cas de fusion – acquisition : organisation et gestion de la nouvelle organisation qui en décline
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    Le service Juridique et les Directions Opérationnelles

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master – Spécialisation Ressources Humaines
    • Sens de la confidentialité
    • Capacité d’anticipation
    • Vision globale de la structure
    • Sens du dialogue et capacité d’écoute
    • Management d’équipes
    • Gestion des priorités stratégiques
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) des Ressources Humaines ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 70 000 € à 130 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Culture économique
    • Maîtrise du droit social
    • Maîtrise des techniques de négociation
    • Compétences informatiques – progiciels RH

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Ressources Humaines se différencie par sa capacité à allier une vision conceptuelle et une mise en place opérationnelle. Le Directeur(trice) Ressources Humaines est au cœur de la stratégie d’entreprise. Il est attendu sur sa capacité à optimiser les ressources de l’entreprise en anticipant les évolutions positives ou non de la société.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Logistique (Supply)

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Logistique (Supply) ?

    Le Directeur(trice) Logistique est le garant des respects des délais et de l’image de la société.

    Ses Missions
    • Gestion des flux dans leur intégralité : des achats à l’approvisionnement puis à l’expédition
    • Mise en place de procédures d’optimisation : temps, coût, durée de stockage, satisfaction clients
    • Mise en place de tableaux de bord pour suivi des procédures
    • Animation des réunions avec les services achats, stocks, approvisionnement, livraison
    • Mise en place des objectifs des services
    • Suivi des opérations d’achats et/ou production, approvisionnement, distribution
    • Reporting opérationnel et financier
    • Relations avec les fournisseurs et les clients
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    Le service achats, production, logistique, stocks, approvisionnement, distribution, import-export, fournisseurs et clients

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Bac +2 à Master – spécialisation Comptabilité Gestion ou Transport
    • Capacité d’analyse
    • Aisance relationnelle
    • Capacité de négociation
    • Gestion du stress
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Logistique (Supply) ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 60 000 € à 120 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience – maîtrise de la Supply Chain
    • Expertise métier – produits
    • Maîtrise d’un logiciel de gestion de flux (Colombus)
    • Maîtrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    • Bilingue anglais

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Logistique se différencie par sa capacité à analyser la Supply Chain dans son ensemble : de la production ou des achats jusqu’à l’acheminement des marchandises chez le client final. La capacité d’analyse et de gestion ainsi qu’une rigueur sans faille sont des qualités inhérentes à cette fonction.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Achat

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Achat ?

    Le Directeur(trice) des Achats assure la réalisation des objectifs qualitatifs, quantitatifs, organisationnels et financiers en matière d’achats de produits et/ou de services. C’est aussi le garant de l’image de marque et du positionnement de la société.

    Ses Missions
    • Recueil et analyse des besoins
    • Assure une veille économique sur les évolutions du marché et les projets engagés par les entreprises concurrentes en matière de stratégie achats
    • Veille et audit constant des fournisseurs afin d’optimiser le panel
    • Définition de la stratégie d’achats en relation avec la Direction Générale, mais aussi Direction Marketing, produit/service
    • Assure le recrutement des équipes achats de l’entreprise, leur management et formation
    • Support aux acheteurs pour les suivis de dossiers de négociation difficiles ou stratégiques, la coordination des appels d’offres
    • Négociation avec les fournisseurs de l’entreprise notamment pour la réalisation d’accords-cadres
    • Mise en place des procédures et d’outils nécessaires à l’optimisation de la performance du département achat (tableaux de bords, grille de référencement fournisseurs, grille d’évaluation fournisseurs répertoriant les prix, délais de livraison, qualité…)
    • Mise en place d’indicateurs de suivis qualitatifs et quantitatifs
    • Garant de la bonne intégration des fournisseurs en amont et aval de la production
    • Veille à la bonne application des conditions contractuelles négociées
    • Suivi quotidien des coûts et des budgets
    • Assure la communication avec les différentes directions de l’entreprise
    Il reporte aux

    La Direction Générale et Direction Administrative et Financière

    Il est en lien avec

    Toutes les directions

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Bac +2 à Master – spécialisation Achat, Logistique, Approvisionnement
    • Capacité d’analyse
    • Aisance relationnelle
    • Capacité de négociation
    • Gestion du stress
    • Bonne culture générale et économique
    • Capacité à s’intégrer dans un environnement multi-culturel
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Achat ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 70 000 € à 110 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Connaissance des différentes techniques d’achats
    • Maitrise parfaite des techniques de négociation
    • Compétences juridiques
    • Expérience managériale
    • Expertise métier – produits
    • Maitrise d’un logiciel de gestion de flux (Colombus)
    • Maitrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    • Bilingue Anglais
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) des Achats se différencie par sa résistance au stress car il intervient essentiellement lors de négociations longue, complexes et fortement stratégiques pour l’entreprise. Une belle capacité à prendre du recul lui permet également d’être inventif pour trouver de nouveaux leviers de négociation. Un relationnel conciliant couplée d’une pédagogie naturelle seront des atouts pour générer des relations de partenariat à l’extérieur comme à l’intérieur de l’entreprise.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Import-Export

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Import-Export ?

    Le Directeur(trice) Import-Export assure la réalisation des objectifs qualitatifs, quantitatifs, organisationnels et financiers en matière d’importation et/ou d’exportation de produits et/ou de services. C’est aussi le garant de l’image de marque et du positionnement de la société au national (Import) et à l’international (Export).

    Ses Missions
    • Définition de la stratégie d’achat/vente en relation avec la Direction générale, mais aussi Direction Marketing et Commerciale
    • Supervision d’équipe : Administration des ventes et/ou acheteur selon les organisations
    • Contrôle et suivi des commandes jusqu’à la livraison
    • Gestion des litiges et facturation
    • Gestion des plannings
    • Recherche, négociation et suivi de la relation commerciale avec les transporteurs multimodaux
    • Gestion des documents de transport : choix du crédit documentaire, gestion des assurances, documents douaniers…
    • Mise en place des procédures et outils nécessaires à l’optimisation de la performance du département achat (tableaux de bords, grille de référencement fournisseurs, grille d’évaluation fournisseurs répertoriant les prix, délais de livraison, qualité…)
    • Mise en place d’indicateurs de suivis qualitatifs et quantitatifs
    • Interface entre la direction des Achats, la direction Commerciale et la direction Logistique

    A L’Import

    • Recherche de fournisseurs
    • Veille et audit constant des fournisseurs afin d’optimiser le panel
    • Négociation, avec les fournisseurs clé de l’entreprise notamment pour lors de la réalisation d’accords-cadres

    A L’Export

    • Recherches de nouveaux marchés
    • Etudes marketing : faisabilité de la vente d’un produit/service, goûts usuels du pays, habitudes de consommation, coût de la mise au norme…
    • Prospection de distributeurs en adéquation avec la politique et l’image de marque de l’entreprise
    • Implémentation produits
    • Assure une veille économique sur les évolutions des marchés
    Il reporte aux

    La Direction Générale et Direction Administrative et Financière

    Il est en lien avec

    La Direction des Achats pour l’Import et la Direction Commerciale pour l’Export

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master – spécialisation Achat, Gestion, Commerce Internationale
    • Capacité d’analyse
    • Aisance relationnelle
    • Capacité de négociation
    • Bonne culture générale et économique
    • Capacité d’adaptation et de compréhension aux cultures internationales
    • Bilingue anglais
    • Maitrise d’un logiciel de gestion de flux (Colombus)
    • Maitrise du pack Office et d’Excel en particulier (tableaux croisés dynamiques, recherches V)
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Import-Export ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 75 000 € à 150 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Compétences juridiques
    • Expertise métier et sensibilité produit
    • Taille de l’entreprise
    • Management d’équipe
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Import-Export se différencie par sa créativité et sa capacité à être pionnier tant sur les nouveaux marchés à développer que sur la recherche des nouvelles tendances à importer.

    En toute confidentialité

    Partager le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Juridique

    Ses Missions
    • Information de la Direction et des collaborateurs sur les aspects juridique de la vie en entreprise
    • Information de la Direction et des collaborateurs sur le droit en vigueur
    • Aide, conseil et support aux différents services sur les dossiers litigieux
    • Création, instruction et suivi des dossiers de litige
    • Relations avec les instances
    • Intervention sur : le droit des sociétés, le droit du travail, le droit social, le droit des contrats, le droit des affaires, le droit fiscal, le droit de la propriété intellectuelle, le droit des marques, le droit international…
    Il reporte aux

    Directeur Général

    Il est en lien avec

    Tous les services et les prestataires de services externes

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master – spécialisation Droit
    • Compétences métiers : droit des contrats, droit des entreprises…
    • Forte capacité rédactionnelle
    • Sens de la confidentialité
    • Diplomatie
    • Gestion du stress
    • Sens du détail
    • Connaissance et maîtrise des normes et procédures
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Juridique ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 65 000 € à 120 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience en Cabinet, groupe international ou société cotée en bourse
    • Expertise métier : droit des contrats, droit des marques, droit international
    • Taille de l’entreprise
    • Bilingue anglais
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Juridique se distingue par sa capacité à conseiller et protéger son entreprise. Il est également reconnu pour ses capacités d’anticipation et de négociation, le but étant toujours d’éviter le conflit et les procédures.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) des Systèmes d’Information

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) des Systèmes d’Information ?

    Le rôle du Directeur(trice) des Systèmes d’Information est de garantir la mise en place et la cohérence des outils souhaités par la stratégie d’entreprise.

    Ses Missions
    • Management de ses équipes informatiques
    • Amélioration continue de la performance des systèmes d’information
    • Augmentation de la production et de l’automatisation des processus
    • Participation à la gestion des ressources : budget, hommes…
    • Gestion du budget et réduction des coûts
    • Suivi des projets et veille à leur bon déroulement et bonne application
    • Audit des concurrents et veille technologique
    • Mise en place d’indicateurs de performance
    • Conseil auprès des directions et salariés
    • Accompagnement au changement
    • Garant de la satisfaction des utilisateurs
    • Coordination de projets temporaires
    Il reporte aux

    La Direction Générale et Direction Administrative et Financière

    Il est en lien avec

    Toutes les Directions

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Ecole d’Ingénieur ou Cursus Universitaire – spécialisation sur des thématiques informatiques
    • Capacité relationnelle et conseils aux utilisateurs
    • Capacité managériale
    • Capacité à travailler en mode projet
    • Capacité rédactionnelle
    • Gestion du stress
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) des Systèmes d’Information ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 70 000 € à 110 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis – Spécialisation IT
    • Années d’expérience et panel de compétences : technique, développement, Systèmes, réseau
    • Expertise technique
    • Connaissance de systèmes d’information dernière génération
    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) des Systèmes d’Information se différencie par sa capacité à mettre en corrélation l’activité de son département avec les objectifs souhaités par l’entreprise. Il est également apprécié pour son double langage qui réside dans la capacité à communiquer simultanément techniquement à ses équipes et simplement à ses homologues et pairs de l’entreprise

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Directeur(trice) Marketing

    Quel est le rôle d’un(e) Directeur(trice) Marketing ?

    Le Directeur(trice) Marketing est membre du Comité de Direction.

    Ses Missions
    • Analyse marché
    • Veille concurrentielle
    • Détection des besoins et tendances du marché
    • Analyse des études de marchés
    • Analyse et anticipation des besoins et attentes des clients
    • Elaboration du plan de Marketing
    • Définition précise du Mix-Marketing
    • Etablissement de la stratégie produit – marque
    • Conception des opérations de développement des ventes
    • Encadrement des équipes
    • Coordination des équipes marketing et communication
    • Gestion des budgets
    • Analyse des ventes
    • Analyse retour sur investissement
    • Suivis de la vie du produit – service
    Il reporte aux

    Direction Générale

    Il est en lien avec

    La Direction Générale et Commerciale

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master à Master 2 – Spécialisation Marketing, Communication ou Commerciale
    • Aisance relationnelle et rédactionnelle
    • Capacité d’analyse
    • Maitrise de logiciels de création
    • Bilingue anglais
    • Curiosité professionnelle
    • Capacité à négocier et convaincre
    • Connaissance des marchés mondiaux
    • Connaissances de la réglementation nationale et internationale
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Directeur(trice) Marketing ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 45 000 € à 100 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience
    • Expertise produit et marché
    • Capacité d’encadrement
    • Maîtrise d’un logiciel de création (Photoshop, Indesign, Illustrator)
    • Compétences ciblées : veille concurrentielle, maîtrise des 4P, connaissance du marché national et international
    • Bilingue anglais

    Cette rémunération peut varier en fonction de la politique salariale de rémunération de l’entreprise.

    Comment faire la différence ?

    Le Directeur(trice) Marketing se distingue par sa capacité à maîtriser son marché et à anticiper les tendances. Sa force de persuasion et sa créativité sont deux atouts majeurs et nécessaires à la réussite de son entreprise.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

  • Responsable Fusion Acquisition

    Ses Missions
    • Evaluation des opportunités de fusions-acquisitions proposées
    • Etablissement du Business plan avec les équipes opérationnelles
    • Sélection des opportunités
    • Participation aux négociations de transaction en coordination avec les services internes juridiques et financiers
    • Définition des objectifs
    • Suivi du processus d’intégration de la cible
    • Suivi des plans de synergie
    • Suivi du développement, objectifs…
    • Mise en place de reportings et tableaux de bord
    Il reporte aux

    La Direction Stratégique et Financière

    Il est en lien avec

    Les Directions financières des entreprises sélectionnées

    Quelles sont les compétences et formations requises ?
    • Master ou MBA spécialisation Finance
    • Expérience en analyse Financière ou Business Modelling
    • Expérience en banque d’investissement
    • Parfaite maitrise des logiciels de gestion
    • Capacité d’analyse
    • Négociation
    À quelle rémunération peut prétendre un(e) Responsable Fusion Acquisition ?

    La fourchette salariale de ce poste varie de 100 000 € à 120 000 € par an. Elle s’évalue en fonction de :

    • Diplôme acquis
    • Années d’expérience et parcours accompli
    • Fusions acquisitions réalisées
    Comment faire la différence ?

    Le Responsable Fusion Acquisition se différencie par sa capacité à identifier, anticiper les futures opportunités. Une veille permanente de son marché économique est un élément essentiel à sa réussite.

    En toute confidentialité

    Partagez le poste

    • Facebook
    • Linkedin
    • Viadeo
    • Email

Restons connectés
  • Facebook
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Mail

arrow